11e édition de Altitude Nahouri: John Mburu du Kenya plus fort que ses concurrents

John Mburu du Kényan a remporté ce 8 juin 2019 à Pô la 11e édition de “Altitude Nahouri”. Il a bouclé les 21 km suivis de la montée du pic de 447 m en 1h17’02” et remporte la somme d’un million de FCFA. Il devance le Togolais Moïpah Komaté de 3’20″et le Marocain El Moudjibi Abderahmane de 4’52” sur le sommet du pic. Le premier des Burkinabè Yacouba Cissé est arrivé 11e et la première femme est la Camerounaise Meli Angèle Sézono.

John Mburu est le 4e Kényan à inscrire son nom au palmarès du marathon “Altitude Nahouri”. Il a bouclé la distance des 21 km puis l’ascension du pic de 447 m en 1h17’02”. Il  est suivi du lauréat de 2017 Moïpah Komaté du Togo de 3’20”. Le podium est complété par le Marocain El Moudjibi Abderahmane qui arrive 4’52” après.

En effet, pour cette 11e édition, le Kényan n’a pas eu de concurrents. Il a mené la course d’une main de maître du top départ à l’arrivée.

Le top de départ de la course a été donne par le 5e vice-président de l’Assemblée nationale Abdoulaye Mossé, représentant le président de l’Assemblée nationale Bala Sakandé, accompagné des ministres des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou des Affaires Etrangères et de la Coopération Alpha Barry.

Et ce sont 202 athlètes du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Maroc, du Kényan, du Niger, du Bénin, du Togo, de la France du Cameroun qui prennent d’assaut la ville de Pô en direction du Pic. La course n’a pas mis du temps à se décanter dès la sortie de la ville. En tête de course, les Nigériens bien représentés disputent le semi-marathon avec les Marocains, les Togolais et bien entendu le Kényan.

La véritable décantation s’est opérée devant le camp militaire Georges Namoano de Pô. John Mburu accélère ses foulés et se distance de ses concurrents. Au virage pour le pic à 5 km exactement, le Kenyan ne voit plus ses poursuivants. Il accentue et creuse l’écart et arrive au pied du Pic tout seul. Comme un commando, il grimpe d’un temps record les 447 m parsemé d’obstacle et franchit la ligne d’arrivée en solitaire.

Comme en 2018, le premier des Burkinabè n’est pas parmi les 10 premiers de la compétition. Yacouba Cissé est arrivé 11e en 1h28’08 » soit près de 11’ après John Mburu.

Côte dame, la lauréate est venue de Bafoussam au Cameroun avec la Camerounaise Meli Angèle Sézono.

Les Nigériens ont fait une bonne prestation en classant 5 athlètes dans les 10 premiers (4e,5e,6e 7e et 10e).

Tous les lauréats recevront leurs prix le dimanche 9 juin à partir de 21h en direct sur la RTB.

Y. Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 7 =